Jeudi 13 novembre 4 13 /11 /Nov 08:05

Samedi 8 Juillet 2034

 

- Il y a une fille qu’est passée ce matin pendant que tu dormais… Elle a pas voulu que je te réveille… Elle reviendra… - C’était qui ?… - Je sais pas… Elle a pas dit son nom… C’était Iliona… - Ben, qu’est-ce tu fais là ?… Je te croyais en Angleterre… - Je suis pas près d’y remettre les pieds… C’était pour me perfectionner en anglais que j’y allais, pas pour leur servir de bonniche… T’aurais vu ça t’aurais halluciné… Il y a des limites à tout quand même… - Tu vas faire quoi de tes vacances du coup alors maintenant ?… - Si seulement je savais !… - Et si tu restais ici, avec moi ?… - Je voudrais pas déranger… - Oh alors là il y a pas de risque… Au contraire !… Si tu savais ce que je me fais chier toute seule… C’est rien de le dire… - Mais ta grand mère ?… - Oh, c’est pas un problème, ma grand mère… Suffit de savoir la prendre… Je m’en occupe… Tout de suite même… Attends-moi là… J’y vais…

 

- Et voilà !… Tu vois que ça a pas été bien long… - Elle a rien dit ?… - Mais non !… Qu’est-ce tu voulais qu’elle dise ?… La seule chose, il a fallu que je lui jure que tu te droguais pas… Et ça aurait été il y a encore un an elle aurait voulu être sûre que t’étais une fille sérieuse, que t’allais pas ramener tout un tas de garçons, mais maintenant la question se pose plus… - Malheureusement… - Bon… Je te montre ta chambre et puis on va faire un tour ?… Faut que je te fasse voir quelque chose… On est sorties… Une rue… Une autre… Mais c’était pas possible, ça, elle était passée où cette dinde ?… Elle était cachée derrière des poubelles, sur la petite place derrière, avec juste la tête qui dépassait. Je lui ai fait signe. Elle a accouru… - Ben alors qu’est-ce tu foutais ?… Tu peux pas être là quand j’ai besoin de toi ?… - Excusez-moi… Je savais pas… - Tu savais pas quoi ?… - Que vous aviez besoin de moi… - Moi ?… Avoir besoin de toi ?… T’es allé chercher ça où ?… Non, mais tu te prends pour qui ?… Je t’ai pas dit que je voulais pas t’avoir par les pieds au contraire ?… Je l’ai pas dit ?… - Si !… Vous l’avez dit… - Eh bien alors !… Qu’est-ce t’attends ?… Dégage !… On l’a regardé détaler en riant… - C’est la fille à claques de la fac, hein ?… - Evidemment que c’est elle… Qui veux-tu que ce soit d’autre ?… - Tu l’as amenée dans tes bagages ?… - Non… Elle a surgi l’autre jour… De nulle part… - Pourquoi tu l’as virée ?… On aurait pu s’amuser un peu… - Tu veux que je la rappelle ?… - Oh, pas maintenant… On aura bien d’autres occasions… 

 

 

 

23 heures

 

- Il y en a une autre de surprise… - Ah oui !… C’est quoi ?… Oh, ce bon vieux Christopher !… Qu’est-ce tu deviens, espèce de lâcheur ?… Ca faisait pas trente secondes qu’on était en ligne qu’il avait remis ça… - J’espère bien que vous viendrez me faire une petite visite, hein, les filles, quand je serai sorti… Ce sera plus facile pour vous que pour moi… Iliona s’y est aussitôt engagée… - Plutôt deux fois qu’une !… Depuis le temps que je me suis pas mis un homme sous la dent !… J’en arrive presque à oublier comment c’est fait à force… - Tu veux que je te montre ?… - Non, merci, non !… Ca va me faire du mal… Ca va trop me donner envie…

 

Ca lui avait quand même donné envie… - Rien que d’en parler… Hou la la !… Et pas qu’un peu… - Va dans ta chambre… Va te faire du bien… - Oui, ben alors ça… J’ai eu beau essayer cent fois c’est le flop à chaque coup… Non, moi, il y a que les mecs qui me font monter… Et rien d’autre… Alors je te dis pas ce que je vis depuis des mois… Je donnerais n’importe quoi pour en avoir un certains soirs, ne fût-ce qu’une heure… - Si il met son projet à exécution ça devrait plus trop tarder… - Sauf qu’il va falloir se battre pour l’avoir… Parce que je serai pas toute seule sur les rangs… Mais ça je sais faire et j’adore… - Tu crois quoi pour le virus ?… Qu’on l’a vraiment éradiqué ou qu’il se l’imagine parce que ça l’arrange ?… - J’en sais rien du tout… Qu’est-ce que tu veux que j’en sache ?… Je suis pas dans le secret des dieux… La seule chose que je voie c’est qu’il va se tirer Christopher… Ca fait pas l’ombre d’un doute… Et que personne l’en empêchera… Alors autant que ce soit moi qu’en profite plutôt qu’une autre…

 

 

 

 

Dimanche 9 Juillet 2034

 

Elle a pas voulu venir… - Oh non, non, merci bien !… Une boîte sans mecs c’est trop déprimant… Et puis rien que de voir toutes ces nanas qui se lèchent la tronche à qui mieux mieux ça m’écoeure… Mais vas-y, toi, si tu veux… Faut pas te priver à cause de moi… De toute façon je vais me coucher… Je suis crevée… J’y suis allée. Juste pour faire quelque chose. Pour bouger. Pour voir du monde. Pour m’étourdir. J’aurais mieux fait de rester bien tranquillement à la maison. Parce que – j’aurais dû m’en douter – je suis tombée sur des filles des fêtes de l’année dernière, quand on avait toutes encore des copains et qu’on était à cent lieues d’imaginer comment tout ça allait tourner… Et évidemment on a plongé en chœur en apnée dans nos souvenirs. Et pleuré à chaudes larmes. Et on s’est généreusement flingué mutuellement le moral…

Par Fabien - Publié dans : 2034
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Juin 2017
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
<< < > >>

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus